ITSS 101


Ce que vous devez savoir sur les Infections
transmissibles sexuellement et par le sang


Chlamydia


Symptômes chez la femme >

> Pertes ou démangeaisons vaginales
> Douleurs au bas-ventre, durant les relations sexuelles ou au moment d'uriner
> Saignement vaginal après une relation sexuelle ou entre les menstruations

Symptômes chez l'homme >

> Écoulements d'un liquide clair ou laiteux du pénis
> Démangeaisons de l'urètre
> Douleurs testiculaires ou au moment d'uriner

Délai d'apparition des symptômes >

> Entre 2 à 6 semaines après le contact
> De nombreuses personnes infectées ne présentent aucun symptôme

Durée de la contagiosité >

> Aussi longtemps que la personne n'est pas traitée efficacement

Traitement >

> Se traite à l'aide d'antibiotiques

Gonorrhée


Symptômes chez la femme >

> Augmentation des pertes vaginales
> Douleurs au bas-ventre, durant les relations sexuelles ou au moment d'uriner
> Saignement vaginal après une relation sexuelle ou entre les menstruations
> Douleurs, démangeaisons ou écoulements rectaux

Symptômes chez l'homme >

> Écoulements épais jaune-vert du pénis
> Douleurs au moment d'uriner
> Enflure ou douleurs testiculaires
> Douleurs, démangeaisons ou écoulements rectaux

Délai d'apparition des symptômes >

> 2 à 7 jours après le contact
> Les femmes sont souvent sans symptôme

Durée de la contagiosité >

> Aussi longtemps que la personne n'est pas traitée efficacement

Traitement >

> Se traite à l'aide d'antibiotiques

Syphilis


Syphilis primaire >

Développement d'une petite plaie non douloureuse (chancre) 3 jours à 3 mois à la suite de l'exposition et qui disparaît souvent d'elle-même.

Syphilis secondaire >

Développement de symptômes 2 à 24 semaines après l'exposition
> Impression générale de ne pas se sentir bien
> Éruptions cutanées (souvent plante des pieds ou paume des mains)
> Perte de cheveux
> Verrues plates à la région génitale

La syphilis non traitée peut entraîner des dommages cardiaques, neurologiques ou à certains organes importants du corps, pouvant aller jusqu'à la mort

Traitement >

> Se traite à l'aide d'antibiotiques

Hépatite B


Symptômes >

> Fatigue
> Nausée et vomissements
> Perte d'appétit
> Éruptions cutanées
> Douleurs articulaires
> Jaunissement des yeux et de la peau (plus rare)

Délai d'apparition des symptômes >

> Jusqu'à 8 semaines

Durée de la contagiosité >

> L'hépatite se guérit souvent d'elle-même et demeure transmissible tant qu'elle n'est pas guérie
> Dans certains cas, l'hépatite ne se guérira jamais

Traitement >

> Aucun

VIH


Symptômes >

> Entre 2 à 4 semaines après l'exposition, il est possible de présenter des symptômes s'apparentant à la grippe
> Dans la majorité des cas, les symptômes surgissent quelques années plus tard, tels que :
> Fièvre ou sueurs fréquentes
> Éruptions cutanées persistantes
> Enflure des ganglions
> Perte de poids rapide et inexplicable
> Et plusieurs autres

Durée de la contagiosité >

> Le VIH ne se guérit pas et se transmet avant même que la personne infectée ne présente de symptôme

Traitement >

> Les antirétroviraux ralentissent la progression de l'infection seulement

Herpès


Symptômes >

Durant la poussée (surtout au niveau de la région génitale ou de la bouche):
> Débute par un brûlement/picotement à la zone affectée
> Inflammation et rougeurs
> Plaies douloureuses
> Fièvre
> Ganglions lymphatiques sensibles

Délai d'apparition des symptômes >

> 2 à 21 jours après l'infection, habituellement 6 jours

Durée de la contagiosité >

> Dès l'apparition de la sensation de brûlement/picotement jusqu'à guérison complète des lésions, on demeure cependant porteur à vie du virus

Traitement >

> Les antiviraux diminuent l'intensité des poussées

Virus du papillome humain - VPH


Symptômes >

Il y a plus de 100 types de VPH, dont la majorité ne cause aucune complication. Certains types entraînent des infections ayant des symptômes tels que :
> Verrues anogénitales (petites, molles, couleur chair et d'apparence de chou-fleur)
> Démangeaisons
> Inconfort ou saignement durant les relations sexuelles
> À long terme, peuvent entraîner le cancer du col de l'utérus, de la vulve, du vagin, de l'anus, du pénis, etc.

Délai d'apparition des symptômes >

> À l'intérieur de 1 à 8 mois, mais parfois asymptomatique durant une longue période

Durée de la contagiosité >

> Toutes les personnes infectées par le VPH peuvent le transmettre, même si elles ne présentent aucun symptôme

Traitement >

> Se limite au traitement des symptômes (ex : brûlure des condylomes)

Vaginose / Trichomonase


Symptômes vaginose bactérienne >

> Pertes vaginales abondantes, fines, blanches ou grises
> Odeur de poisson
> Pas de symptôme dans 50 % des cas

Symptômes trichomonase >

> Pertes vaginales beiges ou jaunes écumeuses
> Irritations ou démangeaisons vaginales
> Douleurs au moment d'uriner ou lors des relations sexuelles
> Pas de symptôme dans 10 à 50 % des cas

Durée de la contagiosité >

> Aussi longtemps que la personne n'est pas traitée efficacement

Traitement >

> Se traitent localement à l'aide de crèmes ou de comprimés oraux antifongiques

Candidose vulvo-vaginale


Symptômes >

> Pertes vaginales blanches granuleuses
> Rougeurs et enflure du vagin et de la vulve
> Démangeaisons vaginales
> Sensation de brûlement au moment d'uriner
> Douleurs lors des relations sexuelles
> Pas de symptôme dans 20 % des cas

Durée de la contagiosité >

> Aussi longtemps que la personne n'est pas traitée efficacement

Traitement >

> Se traite localement à l'aide de crèmes ou de comprimés oraux antifongiques

Poux pubiens et gale


Symptômes Poux pubiens >

> Irritations, inflammation, démangeaisons et rougeurs de la peau
> Morsures des poux correspondant à de petits points bleus

Symptômes Gale >

> Démangeaisons intenses, surtout la nuit
> Éruptions rougeâtres (situées entre les doigts, sur les poignets, les aisselles, la taille et les organes génitaux)

Durée de la contagiosité Poux pubiens et gale >

> Aussi longtemps que la personne n'est pas traitée efficacement
> Les poux et les parasites de la gale survivent jusqu'à 3 jours sur les objets (literie, vêtements, serviettes, etc.), ce qui constitue une source de transmission

Traitement >

> Se traitent localement à l'aide de crèmes, lotions ou shampoings spéciaux. Le milieu de vie devra faire l'objet d'un nettoyage particulier afin de détruire les parasites qui se sont propagés.

Impacts psychologiques


Au moment du diagnostic >

Les réactions émotives possibles à la suite d'un diagnostic d'ITSS peuvent être nombreuses :
> Colère > Honte > Culpabilité > Déprime > Anxiété
> Isolement > Estime de soi ébranlée
> Peur du rejet / jugement > Perte de confiance

Informer son (ses) partenaire(s) sexuel(s) de son diagnostic >

Le fait de devoir l'annoncer à son (ses) partenaire(s) peut engendrer beaucoup de stress et de détresse psychologique.

Vivre avec le diagnostic dans une relation de couple >

Ce diagnostic soulève plusieurs réactions possibles au sein du couple :
> Questionnements sur les antécédents sexuels de chacun
> Interrogations possibles sur les conduites d'infidélité
> Remises en question / conflits
> Diminution du désir et du plaisir sexuel
> Peur du rejet sexuel
> Sexualité moins spontanée et rapports sexuels moins fréquents
> Estime de soi et image corporelle touchées

Impacts psychologiques


Vivre avec le diagnostic dans un contexte de célibat >

La personne célibataire diagnostiquée peut aussi vivre certains impacts psychologiques et certains d'entre eux peuvent faire obstacle à certaines relations :
> Crainte de rencontrer de nouveaux partenaires
> Peur de transmettre l'ITSS
> Peur d'être jugé ou la peur d'être à nouveau infecté
> Sentiment de solitude
> Dévalorisation
> Pensées défaitistes face à sa vie sexuelle ou son avenir amoureux

Le traitement médical et les répercussions possibles des ITSS sur la santé physique à long terme >

Certains traitements peuvent occasionner des effets secondaires qui pourront faire vivre de l'inconfort et des inquiétudes. D'autre part, puisque certaines ITSS peuvent avoir des conséquences graves, la personne diagnostiquée peut vivre des appréhensions face à l'évolution de son état de santé à long terme.

N'hésite pas à consulter un psychologue du CSCP pour t'aider à gérer les réactions psychologiques

Dépistage


Afin de réduire les complications pour eux ou leur(s) partenaire(s) sexuel(s), les personnes qui pensent avoir contracté une ITSS ou ayant des comportements à risque devraient procéder à un test de dépistage. Dans certains cas, une répétition du test de dépistage pourrait s'avérer nécessaire.

ITSS Méthodes de dépistage
Bactérienne
Chlamydiose
Gonorrhée
Prélèvement de la région infectée ou échantillon d'urine
Syphilis Prélèvement sanguin ou de la plaie
Virale
Herpès Prélèvement sanguin ou de la plaie
Hépatite B
VIH
Prélèvement sanguin
VPH Examen physique ou test PAP (gynécologique)
Fongique
Vaginose
Candidose
Trichomonase
Examen physique et prélèvement vaginal
Parasitaire
Poux pubiens
Gale
Examen de la peau, des poils et des cheveux

Prévention


Le condom reste le meilleur moyen de se protéger contre la transmission de nombreuses ITSS . Toutefois, pour certaines infections, tel le VPH, le condom n'assure pas une protection intégrale, car le virus peut se transmettre par contact cutané lors des relations sexuelles. La vaccination est un autre moyen efficace de se protéger. Il existe actuellement des vaccins contre certains types de VPH et contre l'hépatite B.

Liens utiles


masexualite.ca
infovph.ca
msss.gouv.qc.ca
phac-aspc.gc.ca

Centre de santé et de consultation psychologique
www.cscp.umontreal.ca/nousjoindre