Sensibilisation et prévention des troubles de l'humeur


Sommaire


Comme les troubles de l’humeur ont des causes multiples, n'hésitez pas à consulter un professionnel en appui. La psychothérapie demeure un traitement de choix pour les troubles de l’humeur, la rencontre d’un psychologue est donc indiquée.  De plus, afin de considérer les facteurs biologiques et parfois l’usage d’une médication, consulter un médecin est recommandé.

Il y aussi plusieurs stratégies qui s’avèrent efficaces pour améliorer l’humeur et retrouver un bon fonctionnement. 

En voici quelques-unes.


Stratégies pour s'aider soi-même

Développer sa capacité de ressentir et de penser son expérience émotionnelle

Notre expérience intérieure est une source d’information essentielle pour saisir où nous en sommes dans notre vie.  Développer sa capacité à se ressentir en s’offrant un espace pour prendre contact avec son expérience et ensuite engager une réflexion pour la comprendre permet d’aller vers davantage de satisfaction et des relations à soi-même et aux autres plus harmonieuses. 

Il est d’autant plus important de prendre le temps de ressentir et de penser des expériences complexes comme la déprime, afin d’en dégager les émotions amalgamées et de mieux comprendre le sens actuel de ce qui se vit.  Pour vous aider, offrez-vous des moments de calme afin de mettre par écrit ce que vous éprouvez récemment.

Brisez l'isolement

La déprime se vit souvent dans un retrait du monde parce qu’on se sent inintéressant ou inadéquat et qu’on souhaite éviter d’accabler l’autre.  Malheureusement, en se retirant ainsi, nous restons enfermés dans notre vision sombre.  La rencontre de l’autre, le dialogue, permettent de mieux se comprendre et de trouver des sorties d’impasse auxquelles on n’arriverait peut-être pas seul.

Demeurez actif

Même si votre rythme est ralenti et que votre niveau d’énergie est limité, tentez d’adapter vos activités quotidiennes afin de les poursuivre et ainsi préserver un sentiment d’accomplissement.  Malgré l’effort apparent, engagez-vous tout particulièrement dans les activités qui vous font généralement plaisir.  Un moment agréable vous donnera envie d’en trouver un autre ce qui alimente la motivation à se mettre en action.

Habitudes de vie

Lorsque le moral est à plat, prendre soin de soi peut paraître trop difficile. Pourtant, certains gestes quotidiens ont un effet important sur l’humeur.

  • Favorisez un régime alimentaire équilibré et rencontrez une nutritionniste au besoin.
  • Pratiquez une activité physique, même modérée (ex. : trois fois 20 minutes par semaine).
  • Ayez des heures de sommeil régulières.
  • Évitez la consommation d’alcool ou de drogues, car elles exacerbent l’humeur dépressive.

Identifiez les pensées qui vous dépriment

Lorsque l’humeur est dépressive, nous sommes sujets à entretenir des pensées négatives et irréalistes sur nous-mêmes, sur les événements ainsi que sur l’avenir.

  • Soyez attentif à la vision de tout ou rien, à la généralisation excessive (ex. je n’irai jamais bien), au filtre négatif (ex. je suis inutile), ainsi qu’aux pensées catastrophiques concernant l’avenir (ex. je ne rencontrerai plus jamais personne).
  • Tentez d’être indulgent envers vous-même en vous traitant comme si vous étiez votre meilleur ami.
  • Pour les problèmes réalistes, mettez en place une stratégie de résolution pour y faire face.

Développer des habitudes d'étude et de travail efficaces et équilibrées

Le stress relié aux études peut influencer votre humeur.  Le Centre étudiant de soutien à la réussite (CÉSAR) propose une vaste gamme de stratégies pour réduire l’anxiété aux études en développant des méthodes de travail efficaces et équilibrées. 

>> Visitez leur présentation en ligne.

Le CÉSAR offre également des rencontres individuelles pour vous accompagner dans l’adoption de bonnes stratégies d’étude et de travail.


Ce contenu vous a-t-il été utile?
Oui
Non
 Vous avez d’autres questions ?
 Envoyer une demande »